Recourir à un avocat

L’avocat n’est pas toujours obligatoire (par exemple devant le Conseil de prud’hommes, le Tribunal d’instance ou encore ou encore le Tribunal correctionnel). Si la complexité de la procédure ou des règles de droit à mettre en oeuvre rendent très souvent son concours indispensable, il est certaines hypothèses où le justiciable peut envisager avec sérieux de se défendre lui-même bien que rien ne remplace l’expérience de l’avocat.

Lire notre article à ce sujet :  Saisir un juge sans recourir à un avocat |Pourquoi ? Est-ce judicieux ? Comment faire ?

L’avocat, librement choisi par le client, est tout aussi libre d’accepter ou non son dossier. Il n’en va différemment que si il est commis d’office par son Bâtonnier.

Vous pouvez consulter nos conditions d’intervention.